Patrice Leclerc Gennevilliers, le 24 mars 2001

Monsieur le Procureur de la République

Monsieur le Procureur,


Je sollicite votre bienveillance pour m’accorder un rendez-vous afin que vous puissiez m’informer des moyens mis en œuvre pour faire respecter la loi de 1986 contre le blanchiment de l’argent de la drogue, dans la ville de Gennevilliers.

Je vous propose de réfléchir à un dispositif expérimental, sur cette question, à l’échelle de cette ville ou de la Boucle Nord de la Seine.

Je souhaiterai avoir votre avis autorisé pour conduire au mieux mon action sur ce sujet, comme sur les moyens en terme financiers, humains nécessaires pour améliorer l’action menée par vos services.

Dans l’attente de cette rencontre et vous remerciant de votre compréhension,

Je vous prie de croire, Monsieur le Procureur, en l’expression de mes salutations distinguées.


Patrice Leclerc,
Conseiller Général des Hauts-de-Seine
Conseiller Municipal de Gennevilliers