SEANCE DU CONSEIL GENERAL DU 13 JUIN 2003

GROUPE COMMUNISTE


QUESTION ORALE DE PATRICE LECLERC

RELATIVE A LA TENUE DU FORUM SOCIAL EUROPEEN
DE NOVEMBRE 2003

Monsieur le Président,

Les 12, 13 et 14 novembre prochain aura lieu aux portes de notre département un événement continental, dans la poursuite des initiatives mondiales de Porto Alègre, avec l'organisation du deuxième Forum social européen qui aura lieu à Saint-Denis, Bobigny, Paris, Ivry.

Il s'agit-là d'une formidable opportunité offerte aux habitants, aux salariés, à la jeunesse de notre département pour se mobiliser et participer à cette dynamique internationale que l'on appelle parfois mouvement alter-mondialiste.
C'est une chance pour contribuer à la réappropriation du monde par nos concitoyens, en créant les conditions d'actions et de réflexions collectives plurielles pour transformer notre quotidien et le monde.

Déjà, dans plusieurs villes de notre département, des forums sociaux locaux se mettent en place, regroupant des citoyens, des associations diverses, des organisations syndicales pour préparer cet événement, c'est vrai à Bagneux/Fontenay, à Malakoff, dans la Boucle Nord, à Gennevilliers, à la Garenne Colombes, à Chaville et Sèvres, etc...
La ville de Nanterre, dans le cadre du Forum des autorités locales qui se tient en parallèle du Forum social, organisera aussi sur son territoire des ateliers de réflexions et d'échanges.

Des citoyens et associations de toutes les villes des Hauts de Seine regardent avec attention ce qui va se passer, contribueront à la réussite en organisant des débats de proximité, l'accueil chez l'habitant des délégués étrangers, en participant aux conférences et débats organisés pendant le Forum.

Nous le savons tous, organiser un tel événement rassemblant des dizaines de milliers de personnes coûte cher. Le Forum social européen a fait des demandes de subventions à différentes collectivités locales.

Avant de proposer aux organisateurs du Forum social européen de faire une démarche en direction de notre assemblée, j'aimerai savoir, Monsieur le Président, si vous êtes prêt à étudier positivement une demande de subvention pour aider au bon déroulement de cet événement.